L’entretien de votre chaudière est-il indispensable ?

La chaudière demeure un système de chauffage largement reconnu dans tout France. Pour veiller au bon fonctionnement de celle-ci et puis prévenir les pannes majeures, il est préférable de la faire entretenir régulièrement. D’ailleurs, différents prestataires offrent des travaux de maintenance chaudière dans votre région. Le travail de maintenance de sa chaudière est-il réellement important et indispensable ? Les réponses ici.

Un travail d’entretien une fois par an obligatoire

De même que toute installation à l’intérieur d’une maison, la chaudière peut également sembler usée au fil des ans. Pour assurer la bonne fonctionnalité de celle-ci, l’idéal est un service de maintenance annuellement. La chaudière, qu’elle soit faite en bois, au charbon, au gaz, au fioul ou sinon multi combustible est composée de nombreuses pièces, des dysfonctions pourraient de ce fait arriver. Faire entretenir annuellement sa chaudière représente un respect des réglementations en vigueur. Négliger cet entretien constitue une faute. La réglementation actuelle exige le service d’entretien des dispositifs de chauffage et aussi des combustibles.

Quelle pénalité en cas de non entretien de votre chauffage ?

Il n’existe aucune amende prévue concernant le non-respect de la maintenance annuelle de sa chaudière. La loi ne requiert aucune amende non plus. Mais, si par ailleurs une certification de prestation d’entretien n’est pas présentée, le locateur est en droit de prélever le prix de cet entretien sur le dépôt de garantie. L’assureur peut aussi refuser un dédommagement en cas de problème causé par une chaudière pas très bien entretenue.

La fréquence pour effectuer la maintenance de sa chaudière

L’opération d’entretien de la chaudière s’effectue par an par un expert chevronné. A la suite d’un entretien chaudière, l’agent délivre une attestation valable 2 ans minimum. Ce certificat permet de ne pas endosser toute responsabilité si jamais il y eu un incident provoqué par la chaudière.

Quels sont les risques possibles en cas de chaudière mal entretenu?

Le souci de défaillance de la chaudière constitue le risque le plus courant. Une chaudière peu entretenue ne tiendra pas plus longtemps, sa longévité sera diminuée à la moitié de celle d’un système de chauffage mieux entretenu.
Une chaudière rarement entretenue peut également causer une forte émission de monoxyde de carbone. Chaque année, tellement de personnes succombent par asphyxie, vu que le gaz émis est inodore et incolore. Pendant son intervention, le chauffagiste de votre région va ajuster la concentration de monoxyde de carbone dans le lieu de stockage du système de chauffage. Une chaudière mal entretenue étant réellement énergivore. Pour empêcher la hausse des factures d’électricité, il serait donc plus avisé de faire la maintenance de sa chaudière.

Le moment favorable pour commencer l’entretien de sa chaudière

Il s’avère que c’est bien en hiver que votre chaudière est principalement utilisée. L’opération d’entretien doit alors se réaliser pendant la saison de printemps ou bien la saison estivale. Ces saisons permettent un meilleur entretien de votre matériel de chauffage, car il sera moins sollicité.

Quels sont les autres appareils qui ont besoin d’un travail d’entretien annuel ?

L’ensemble des chaudières dont la puissance thermique varie entre 4 et 400 kW doivent faire l’objet d’un entretien annuel. La pompe à chaleur et puis le dispositif de chauffage avec mode de ventilation devraient aussi être parfaitement entretenus une fois par an.
Le travail de maintenance annuel de ces dispositifs de chauffage consiste pas uniquement en leur vérification, mais également en leur réglage et leur dépoussiérage. Afin d’avoir un contrat de travaux d’entretien chaudière de votre région, il est particulièrement recommandé d’avoir recours à un professionnel chauffagiste qui vous conviendrait. L’attestation de prestation d’entretien sera reçue dans un délai de 15 jours suivant la maintenance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.